02 avril 2011

Les trois lois de la démocratique

1. Un robot homme ou une femme politique ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.

2. Un robot homme ou une femme politique doit obéir aux ordres que lui donne un humain donnent les électeurs, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi.

3. Un robot homme ou une femme politique doit protéger son existence l'existence de l'état tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

robot

Posté par Parkane à 14:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les trois lois de la démocratique

    les trois lois de la démocratique

    Je me rappelerai toujours cette réponse donnée par Bob Dylan, chanteur americain à un journaliste qui l'interviewait:" Montrez moi un politicien honnête et je vous montrerais une pute sanctifiée"

    Posté par bizak, 03 avril 2011 à 00:35 | | Répondre
  • @bizak

    Etait-ce avant ou après qu'il ne tombe lui-même dans le chaudron de la rédemption ?

    Et si les putes ne sont pas sanctifiées, n'est pas parce que le curés sont trop hypocrites ?

    Que de questions !

    Posté par Parkane, 03 avril 2011 à 19:36 | | Répondre
  • les trois lois de la démocratique

    Il Fut un temps où j'ai un semblant de respect pour tous ces porte-voix de l'Au-delà, mais aujourd'hui, je m'en éloigne comme de la p.
    Et je dis aussi: montrez moi un religieux honnête et je vous indiquerais la maison de papa Noel.

    Posté par bizak, 03 avril 2011 à 21:55 | | Répondre
  • Le pas de loi

    Outre la rigidité (cadavérique?) de, oserais dire vu la photo, l'"animatronique" que vous êtes en l'espece (nous éloignerons la dimension psychique de telles images), quel est le fondement qui vous légitime à rattacher les lois de la robotique aux principes démocratique ?; ces propositions témoignent, c'est usuel, d'une parfaite mauvaise foi un rien provocatrice mais aussi, et c'est,- ma foi -, surprenant d'un syllogisme inacceptable puisque reprenant l'antienne des politiques que l 'on condamne et surtout parce que l' on perd de vue comme disait LSM "qu'il n'y pas de droit a faire la loi": a savoir : d'une mineure loi1 à l'arome miel-mievre on en tire deux majeures tordues loi 2 et 3.("doit obéir aux ordres" et "doit protéger ...l'existence de l'état"... Non mais pour qui il nous prend ?

    Posté par ouanda, 04 avril 2011 à 11:20 | | Répondre
  • @ouanda

    Tout à fait d'accord, ces robots commencent vraiment à patauger dans les circuits. On les programme pour faire leur boulot et eux, qu'est-ce qu'ils font ? Ils se foutent de nous en tournant en dérision nos lois !
    Je crois il va falloir les déshumaniser un peu ...

    Posté par Parkane, 04 avril 2011 à 16:13 | | Répondre
Nouveau commentaire