13 juillet 2008

Il n'y en a pas pour tout le monde

Une partie de l'argent des contribuables des pays industrialisés sert à subventionner des produits agricoles qui sont vendus dans les pays du tiers-monde à des prix inférieurs aux prix de la production locale. Cette politique envoie un grand nombre de familles d'agriculteurs de ces pays défavorisés, que l'on se plaît à appeler "émergents", dans la misère. Ainsi les pays riches évitent à leurs propres agriculteurs le sort de se retrouver dans des bidonvilles à la périphérie de Paris, de Berlin ou de New York.
Posté par Parkane à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,