18 juin 2011

L'Antiphète (V)

Alors qu'il était immobile ainsi, il vit au loin chacals et hyènes quitter leurs terriers et s'enfuir vers les profondeurs. Il ignora leurs hurlements, mais savait qu'ils partaient annoncer son arrivée à ceux qui avaient tracé dans l'immense le chemin qu'il se devait d'emprunter.   Et il se demanda : La nuit de l'arrivée, sera-t-elle la nuit de la catharsis ? Serai-je certain que mon sommeil ne fut point mon crépuscule mensonger ? Qu'arracherai-je à ceux qui ont saisi leurs armes sans hésitation ou à ceux qui ont cessé de... [Lire la suite]
Posté par Parkane à 18:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

31 mai 2011

L'Antiphète (IV)

  Tout son être se tut contre eux, et il prononça sans un son : Engeance d'un cauchemar sans fin, vous qui rampez au fond du cloaque, que de fois avez-vous enchanté mes songes. Et maintenant vous m'appelez dans la réalité, qui est mon cauchemar le plus léger. Me voici, redoutant de vous rejoindre, et mes pieds ensanglantés qui rechignent de me porter vers vous. Je recrache une énième inspiration de ce tourment brûlant, et ne daignerai point de lancer derrière moi un dernier juron. Alors je serai loin de nous, marcheur... [Lire la suite]
Posté par Parkane à 19:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2011

L'Antiphète (III)

Je dois partir. La terre qui fait émerger toutes choses me récuse et me projette vers le néant. Car partir, cependant que l'immobilité fige l'étant, c'est se laisser embarquer sur un navire en feu et être érigé en exemple. Je n'emporterai rien. Rien de plus facile. Le silence même ne peut faire oublier le silence d'une autre langue, ni la bouche aux lèvres serrées qui lui donne assourdissance. Il doit s'évanouir seul dans les ténèbres. Quand il parvint sur la piste, il se tourna vers l'horizon et le vit s'approcher comme une... [Lire la suite]
Posté par Parkane à 14:17 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2011

L'Antiphète (II)

Comme il traversa les sables mouvants, Zordik fut saisi d'une joie véritable et il se dit tout haut : Comment pourrais-je être navré et triste ? Oui, c'est sans regret que je quitterai ce désert. Si courtes ont été les nuits de plaisirs que j'ai passées dans ces plaines, et courts furent les jours en ma propre compagnie ; et qui ne saurait laisser derrière lui plaisirs et bonne compagnie avec joie ?J'ai accumulé trop de souvenirs dans ces non-lieux, trop peu nombreux sont les vieillards qui pourraient témoigner de ma... [Lire la suite]
Posté par Parkane à 14:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
11 mai 2011

L'Antiphète (Part I)

Zordik, le rejeté et le haï, qui était le crépuscule de sa propre nuit, n'avait pas eu la patience d'attendre dans le désert de Noâme qu'on vienne le chercher pour le ramener dans la ville de sa mort future.Le jour où les fleurs de cactus se consumèrent sous le soleil zénithaire, il décida de partir, de se parer de son chemin du retour comme d'un collier de perles de pas brillants sous la lune croissante. Au loin, il aperçut la piste balayée par les vents de sable et d'oubli.Les fenêtres de son esprit se refermèrent et son détachement... [Lire la suite]
Posté par Parkane à 18:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :