05 juin 2011

Coupé au montage

Et alors que le président de ce grand pays démocratique était en train de poser pour les photographes et caméramen du monde entier, et que les militantes et militants du parti présidentiel, qui avaient eu la chance d'avoir été invités, s'exclamaient en coeur : "Quel beau costume, Monsieur le President ! Quel merveilleux tissus, quel drapé, quel élégance, M. le President!", soudain, dans un de ces silences que la foule s'impose parfois à elle-même de manière impromptue, on entendit, amplifiée par les microphones du monde entier, la... [Lire la suite]
Posté par Parkane à 19:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2009

Hugo, le Boss

Le problème principal des révolutions de type "démocratique", c'est le manque de temps. Bien sûr, il est facile de nationaliser vite fait les entreprises qui rapportent le plus pour pouvoir financer les réformes économiques et sociales nécessaires à une répartition plus juste des richesses du pays. Il est relativement aisé de mettre sur pied une propagande efficace, de désigner quelques boucs émissaires, et de se maintenir ainsi au pouvoir pendant deux ou trois législatures. Mais le problème du temps persiste... [Lire la suite]
Posté par Parkane à 11:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 décembre 2008

Carrément méchant

La démocratie repose sur la peur. En effet, la seule chose qui puisse dissuader le pouvoir élu de suivre la pente naturelle de la dérive autoritaire, est sa peur de perdre les élections à venir. Pour que cette peur démocratique puisse jouer son rôle, il faut à ce pouvoir un adversaire politique suffisamment crédible, suffisament pugnace et suffisament audible, pour le protéger contre lui-même. Sinon ? Sinon il essayera de contaminer toute la société par une peur bien plus grande, et contre laquelle il se fera passer pour seul remède.
Posté par Parkane à 14:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
22 août 2008

Born to kill

Je me souviens des informations télévisées vers la fin de années soixante, qui invariablement rendaient compte des succès de l'armée américaine dans les rizières et jungles vietnamiennes. Tous les jours on nous livrait un décompte précis des morts de part et d'autre et systématiquement le nombre des combattants vietnamiens tués était largement supérieur à celui des morts américains. Vu la différence des méthodes de combat et de l'équipement des deux parties, cette disparité semblait tout à fait plausible, mais servait aussi de preuve... [Lire la suite]
Posté par Parkane à 15:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,