Commentaires sur Le rêve est un songe

    Oniriquement correct

    Peur de ce qui vous échappe au point de le "consciencialiser" ? volonté paradoxale de tordre nos utopies vers une réalisation concréte ?
    vision d 'entonnoir au lieu de corne d abondance ?
    matérialité portée à son plus haut degré ?
    Préférons définitivement la formule : le songe est une invitation au rêve;
    allez quoi Parkane haut les coeurs !
    Sinon se reveiller n 'aiguise en rien le regard l inverse parait plus probable : SEE and WAKE.
    Ce qui en ce sens , sur les ondes donna ce tube à longue vue : "wake me up before you go go ...!" que tous les gagas lady ou pas connaissent et pas Maître Parkane bien sur.

    Posté par ouanda, 06 juillet 2011 à 15:47 | | Répondre
  • Etre Alain ou Finkielkraut ?

    Et puis ça aussi pour l admonestateur : "admirable éveilleur il avait peu d' avenir dans l esprit"

    Posté par Ouanda, 06 juillet 2011 à 21:46 | | Répondre
  • I mean I dream

    S'agit-il de faire la distinction entre rêve "éveillé" et rêve "endormi" ?
    En effet, la moindre mise en abyme, la moindre réflexion sur soi met en déroute instantanément le sentiment d'être ici et maintenant, c'est-à-dire réel.
    Alors plus juste : Wake & Be blind ?

    Posté par parkane, 15 juillet 2011 à 17:01 | | Répondre
  • Quand le chéque expire l artiste est inspiré.

    Si "plus juste" , dans ce que vous souhaitez exprimer et auquel je n'accéde pas, était "Wake & Be blind " la symétrique "sleep and open yours eyes" nous replongerait dans la distinction "le rêve éveillé ou endormi" , ce qui par symétrie logique infirme votre proposition de justesse. Cette contradiction se retrouve d ailleurs dans "Eyes Wide Shut" mais c est du cinema.
    En tous cas la dissolution de l être par une prise de conscience ou non n a rien à voir avec le rêve d où vos forceps pour l inclure dans le songe.

    Posté par ouanda, 18 juillet 2011 à 09:57 | | Répondre
  • la clef de Ponge.

    la Poesie seule peut être pourrait evacuer cette dinstinction entre songe et rêve, eveillés ou endormis , mais resterait à définir l objet de votre pensée recouvrant ce vocable alors unique...
    Pour une interprétation apodictique des termes poetique voilà la Révolution !

    Posté par ouanda, 18 juillet 2011 à 14:40 | | Répondre
Nouveau commentaire