18 juin 2011

L'Antiphète (V)

Alors qu'il était immobile ainsi, il vit au loin chacals et hyènes quitter leurs terriers et s'enfuir vers les profondeurs.

Il ignora leurs hurlements, mais savait qu'ils partaient annoncer son arrivée à ceux qui avaient tracé dans l'immense le chemin qu'il se devait d'emprunter.

 

Et il se demanda :

La nuit de l'arrivée, sera-t-elle la nuit de la catharsis ?

Serai-je certain que mon sommeil ne fut point mon crépuscule mensonger ?

Qu'arracherai-je à ceux qui ont saisi leurs armes sans hésitation ou à ceux qui ont cessé de s'enivrer ?

Faut-il que mon corps devienne exsangue que je puisse accepter leurs dons ?

Serai-je abreuvé par leurs larmes de joie de me voir prendre pour moi leurs incertitudes ?

Je ne serai l'instrument de mon ignoble constitution, ma nature ne fera de moi sa victime. Aucune main fut-elle ignoble ne pourra me toucher, aucun souffle fut-il tiède, ne traversera mes pores.

Vous n'êtes que des fabricants de bruit, des parasites qui cherchent à faire du mensonge leur paradigme.

Si demain sera ma nuit de catharsis, c'est que j'ai cultivé les tensions et les bonnes consciences depuis toujours.

C'est maintenant qu'il s'agit d'éteindre l'éclair, de moucher la foudre, afin de devenir flamme de mon propre destin.

Dans la brillante pleinitude je baisserai mon regard, et celui qui aura laissé derrière lui sa tâche ingrate me gratifiera de son sourire édenté.

Posté par Parkane à 18:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur L'Antiphète (V)

    Baniere de vigor habité d'ether gens

    "Dans la brillante pleinitude je baisserai mon regard"
    Proverbe du chevalier inexistant :
    jamais ne baisser l étandard même si on ne veut pas devenir pair.
    ps sauf bien sur si le male est fait.

    Posté par ouanda, 19 juin 2011 à 23:09 | | Répondre
  • @ouanda

    Proverbe hongrois ?

    Posté par Parkane, 20 juin 2011 à 12:04 | | Répondre
  • On croit en la taille.

    pourquoi hongrois chevalier ?

    Posté par ouanda, 20 juin 2011 à 16:25 | | Répondre
Nouveau commentaire