31 mai 2011

L'Antiphète (IV)

  Tout son être se tut contre eux, et il prononça sans un son : Engeance d'un cauchemar sans fin, vous qui rampez au fond du cloaque, que de fois avez-vous enchanté mes songes. Et maintenant vous m'appelez dans la réalité, qui est mon cauchemar le plus léger. Me voici, redoutant de vous rejoindre, et mes pieds ensanglantés qui rechignent de me porter vers vous. Je recrache une énième inspiration de ce tourment brûlant, et ne daignerai point de lancer derrière moi un dernier juron. Alors je serai loin de nous, marcheur... [Lire la suite]
Posté par Parkane à 19:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :