Selon ses avocats, DSK, sonné après sa première nuit à Alcatraz, prêt à plaider coupable : "Cette porsche est bien la mienne !"