22 mars 2011

D'un gâteau l'autre

bengC'est à ne rien y comprendre...tout le monde était là...à dire qu'on peut pas le laisser faire...qu'il allait les massacrer...les révolutionnaires libyens de Benghazi...et les drapeaux français qu'ils avaient accrochés...et puis BHL... et l'ONU... et Juppé...et ce salaud de Kadhafi...et son enfoiré de fils...et les chars loyalistes qui n'étaient plus qu'à 50 km de Benghazi...et Obama qui voulait pas y aller...et les Russes et les Chinois qui venaient de signer des contrats avec notre ex-ami pour le pétrole...et finalement...ils n'ont pas utilisé leur droit de veto...parle à mon chien...on leur a promis quoi en échange ?...Sarkozy qui par la voix de Juppé a convaincu...ou Juppé par la voix de son maître...tout le monde...et youpie...on y va...et crac...ce sont les américains qui commandent...parce que... eux...ils ont les moyens "logistiques" pour ce genre d'intervention...alors j'ouvre une parenthèse...parce que je me dis...si la France...ce grand pays...cinquième puissance mondiale...tu parles...n'a même pas les moyens d'attaquer toute seule un coin de désert avec au milieu une tente de bédouin habité par un fou...alors à quoi ça peut bien servir de dépenser 30 milliards d'euros par an pour entretenir une armée...qui ne peut pas servir à grand chose...je ferme là la parenthèse...alors,...je reprends...youpie...on y va...et puis tout d'un coup...après les bombardements qui ont arrêté les chars devant Benghazi...super...on a sauvé nos potes...on nous dit qu'il faut aussi balancer des bombes ailleurs sous prétexte...qu'il faut désorganiser la communication et le ravitaillement de l'armée de Kadhafi...et petit à petit...le vent tourne...les trois quarts des coalisés...qui ont voté la résolution...trouvent que c'est trop...qu'ils n'avaient pas voté pour ça...une bombe ça va...trois bombes...bonjour les dégâts...et ça tergiverse en soutenant officiellement...pour ne pas passer pour des cons...mais en critiquant par derrière pour ne pas se fâcher les uns avec les autres..et Obama qui ne veut pas passer pour un W. bis...et Sarko fait la gueule parce qu'il aurait bien voulu commander...et les gens...ces cafards...après une bouffée de fierté...tout de suite le soupçon qu'il fasse le bouffon...pour 2012 !...Mais tout ça n'a rien à voir avec le pétrole...arrêtez de déconner avec ça...c'est facile de sortir toujours les mêmes conneries !...Et pendant ce temps là...il paraît qu'il y a une cinquième colonne dans Benghasi qui tue des opposants...Faudrait peut-être aussi envoyer les paras...les bombes ça ne suffit pas...ça ne suffira jamais...on l'a déjà vu plein de fois...et tous ses hypocrites qui disent maintenant qu'ils voulaient juste l'arrêter...le fou...mais pas le dégager...comment ils voient ça ?...L'année prochaine...il reviendrait planter sa tente à Rome ou à Berlin ?...Ce qui est dommage...c'est qu'on a pas été assez rapide pour lui fourguer notre centrale nucléaire...pour le décalage des sons...pour le dessalage de l'eau de mer... 

Posté par Parkane à 23:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur D'un gâteau l'autre

  • A CHACUN SA CIBLE

    Louis XI envoyait au duc de Bourgogne son diplomate Alexandre de Comminge. Cela avait de la gueule, et était d’une redoutable efficacité.
    M Sarkozy est réduit a reconnaître l’initiative contre Kadhafi en pays libyen d’un anagramme au parfum d’avatar philosophe. C’est de là bas qu’il gueule à l’abri de sa machine-plateforme logistique-media-aéroportée construite ad hoc et remarquablement adaptée à siphonner la misère des peuples au profit de son lustre sans aucune efficacité.
    Loin du spectateur engagé comme l’était Raymond, nous assistons impuissants à la confiscation de l’étendard de nos révoltes par l’engagement d’être spectateur de cet ersatz polymorphe qui ambitionne, et ne rêve pas, d’être Malreau, Chateaubriand ou Hugo.
    L ambition est le rêve des gens de peu ; et la véritable mais pauvre science de l’anagramme est de nous expliquer que la signification des lettres ont un seul sens , le sien ;
    Tien cela me rappelle ceux qui nous disent faire les grèves pour d’autres, à tord ou a raison , c’est insupportable.

    Posté par ouanda, 23 mars 2011 à 16:33 | | Répondre
  • @ouanda

    Voilà un commentaire sans aucune sans ciblerie ! Faire grêve pour les autres c'est pénible, d'accord. Travailler pour les autres, c'est quoi ?

    Posté par Parkane, 23 mars 2011 à 17:07 | | Répondre
  • Dites moi vos questions : je vous dirai qui vous êtes.

    Effectivement la pénibilité de la greve faite pour d’autres devrait être mesurée pour ouvrir droit à des compensations complémentaires :
    Greve pour un inconscient 400 euro
    Greve pour un couard 200 euro
    Greve pour un eunuque 100 euro
    Greve pour un qui dit rien 50 euro
    Greve pour un pauvre 25 euro
    Le barème étant inversement proportionnel à la mission civilisatrice et morale du gréviste substitué.
    Travailler pour les autres , est une chose qui n’interroge que ceux qui ne travaillent pas pour les autres.

    Posté par ouanda, 24 mars 2011 à 18:19 | | Répondre
Nouveau commentaire