21 décembre 2009

Joyeux Noël, Monsieur Forgeard !

a380Tous ces péquenauds jaloux qui accusent Lagardère, Forgeard et les autres d'avoir fait un bénéfice substantiel en vendant leurs actions et autres stock-options d'EADS juste avant que ne soit rendu publique la nouvelle du retard de l'A380 et que la valeur de ces actions ne plonge sévère, n'ont rien compris à la définition même du "délit d'initié".
Celui-ci est avéré, si quelqu'un fait du bénèf grâce à la connaissance d'une information "privilégiée".
Alors tout bien considéré, l'information concernant le retard dans la fabrication du gronavion A380 ne pouvait en aucun cas constituer une information "privilégié" pour la direction d'EADS et ses principaux actionnaires, puisque vu la position de tous ces gens-là, il s'agit là d'une information "tout à fait normale" !

Posté par Parkane à 17:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Joyeux Noël, Monsieur Forgeard !

    Savoir quoi faire de l'information .

    ""délit d'initié"...quelqu'un fait du bénèf grâce à la connaissance d'une information "privilégiée"."
    Le benéfice serait il un délit ? ou même sa recherche en toutes circonstances ? finalement le coupable c'est bien celui qui a caché à son chef d'équipe cette information connu de lui seul et oh combien capitale,: que l'autre soir il n'a pas serré ce fameux boulon de 12 retardant la chaîne à laquelle il était relié, se rendant ainsi en outre coupable d'une dissimulation inexcusable mettant en porte à ment tôt ce qui plus tard serait endossé en porte à faux par d'innocents thuriféraires du bonus.

    Posté par ouanda, 21 décembre 2009 à 18:35 | | Répondre
  • @Absolumouanda

    Mais le "vrai" coupable c'est le médecin qui a préscrit des anti-dépresseur au jongleur de la clé de 12 avec peur et reproche, sans lui préciser qu'il ne faut pas les combiner avec le dessert de la cantoche.

    Posté par parkane, 21 décembre 2009 à 18:53 | | Répondre
Nouveau commentaire