08 juin 2009

Veux ce que peux

- Si je te disais que je suis tout-puissant, tu me dirais quoi ? Eh bien, tu me dirais, pourquoi tu ne fais pas ceci, pourquoi tu ne fais pas cela. Comme si la toute-puissance avait besoin de faire quelque chose, comme si elle avait besoin d'apporter des preuves de son existence. C'est petit ça, c'est mesquin. La vraie toute-puissance, c'est de faire seulement ce qu'on a envie de faire. Mieux, la vraie toute-puissance, elle est dans l'immobilité, puisque là tout est encore possible. Une fois lancée, l'histoire est déjà foutue d'avance.
Et puis, avoir envie de faire des choses dont on sait pertinemment qu'on n'en est pas capable, c'est pas de la toute-puissance, c'est de la connerie.
D'accord, le problème c'est que souvent on ne sait pas vraiment de quoi on est capable, alors moi, en cas de doute, je préconise de s'abstenir, ça évite les mauvaises surprises et d'avoir à subir les commentaires idiots de ceux qui ne sont même pas conscients de leur propre toute-impuissance.
- Ecoute, si t'es aussi fortiche, tu veux pas demander au serveur de faire une ardoise, moi, je suis raide et toi, ils te connaissent ici.
- Bon, d'accord, je vais voir ce que je peux faire. Monsieur Gaston, s'il vous plaît, cela vous serait-il possible de noter ce que l'on vous doit, mon ami et moi, ils se trouve qu'il vient de voir qu'il a oublié son porte-monnaie. Merci, Monsieur Gaston, c'est très aimable.
- ...
- Là, tu vois, on a du coup comme un supplément d'information. C'est que notre toute-puissance, des fois, elle dépend quand même bêtement du bon vouloir de quelqu'un d'autre. 

Posté par Parkane à 17:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Veux ce que peux

  • Philo de Bistrot ou de salon

    Les bacheliers doivent-ils écouter Raphaël Enthoven sur France culture ou allez boire des coups avec Monsieur Gaston ?

    Posté par nicocerise, 10 juin 2009 à 09:25 | | Répondre
Nouveau commentaire