heracl3"On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve." Héraclite a raison si l'on considère que le mouvement ne se trouve que du côté du fleuve. Mais comme du point de vue de la rive le fleuve descend vers la mer, du point de vue de la rivière la terre remonte vers la source.
Nous pouvons donc supposer dans un premier temps que notre ami antique avait horreur de l'eau et n'a donc jamais expérimenté sa maxime de vif corps, et nous pouvons dans un deuxième temps stipuler que l'on ne marche jamais deux fois sur la même rive.